Boîte à Musique, des chouchous made in Normandie

Pas de fausse note à Dives-sur-Mer !

 

À l’entrée de Dives-sur-Mer, dans la zone industrielle, se niche la Boîte À Musique, le numéro un mondial de fabricant d’étuis pour les instruments à cordes et à vent. De l’administration à la fabrication, tous les employés viennent du monde de la musique.

La belle histoire remonte à une quarantaine d’années, lorsqu’un couple passionné de musique souhaitait sortir des rangs et proposer des nouveautés dans ce milieu. Produits typiques, accessoires de musique classique, BAM Cases était en train de naître. « La marque s’est distinguée par sa technique et son esthétisme très français », explique Romain Thouroude, commercial export de l’entreprise. En tout, trois bâtiments, et une quarantaine de personnes confectionnent ces produits d’exception qui ne sont pas forcément destinés aux musiciens professionnels. « Ce sont des étuis et des accessoires haut de gamme pour une clientèle qui veut se faire plaisir ».

Des musiciens de haut niveau peuvent évidemment acquérir ces bijoux. « Notre but est de faciliter la vie de ces professionnels qui voyagent tous les jours. Nous voulons qu’ils prennent l’avion ou le métro sans se casser le dos ». Pour rendre l’étui très léger mais extrêmement résistant, BAM Cases a misé sur le polycarbonate, une matière très solide qui accepte les chocs sans se casser, enfin ça dépend de la violence évidemment ! « Nous souhaitons qu’ils n’aient à se concentrer que sur leur représentation ! »

Des produits vendus uniquement en magasin

Si BAM a pour ainsi dire le monopole de la fabrication de ces somptueux accessoires, elle n’a pas de lien direct avec les musiciens qui souhaitent les acheter. Les acquéreurs doivent donc se rendre en magasin, dans lesquels ils pourront en trouver. Si ce n’est pas le cas le commerce peut directement passer commande auprès de BAM.

« BAM est le leader mondial du marché. Nous avons énormément de demandes. En France, les délais peuvent aller de cinq à dix semaines, et de deux mois à un an à l’étranger ! Mais nous ne souhaitons pas faire de stock pour garantir la production d’un produit d’exception ».

Une application créée sur les smartphones

Pour rester à la pointe de la technologie, BAM a créé une application en collaboration avec Vodafone : GIGS. Les musiciens en herbe ou confirmés peuvent désormais savoir où se trouve leur instrument, partout dans le monde. Tout cela grâce à un capteur directement intégré dans les étuis. Vos instruments sont alors protégés en cas de vol mais pas seulement puisque ce capteur, relié à votre téléphone, transmet des données très importantes. Vous pouvez connaître l’humidité
de l’air, ou la température. Si les valeurs sont dangereuses pour votre instrument, une alerte est immédiatement envoyée sur votre smartphone !

BAM a su révolutionner le milieu d’un monde vieillissant aux tons sombres et discrets.
Romain et ses collègues n’espèrent qu’une chose, « grandir, durer et assurer [leur] pérennité ».

MC

error: Contenu protégé. Contactez-nous pour l\'utiliser.