Bruno Salomone invité de “Une (parenthèse) avec”

Dimanche 18 août, Bruno Salomone sera au salon du livre de Villers-sur-Mer pour dédicacer son livre Les Misophones, qui met en lumière une pathologie méconnue, celle de la haine de certains bruits. Après avoir été à l’affiche pendant neuf ans de la série à succès Fais pas ci, fais pas ça sur France 2, et à quelques semaines de remonter sur les planches pour son nouveau spectacle, l’humoriste et comédien s’est livré à La Gazette fleurie avec fantaisie et sincérité.

Bruno Salomone…

Vous aimez venir sur la Côte Fleurie. Qu’est-ce qui vous plaît ici ? 

Le fait que ce soit fleuri et qu’il y ait la côte… À Paris on étouffe un peu. Venir sur la Côte Fleurie permet de se ressourcer. En plus, les gens sont sympas et accueillants. 

Dans votre deuxième livre Les Misophones, c’est un peu votre histoire que vous racontez…

Pas vraiment. Je connais le sujet, c’est vrai, mais je n’ai pas raconté ma vie. Même s’il y a des choses de moi dedans. Je me sers de cette pathologie et j’ai mis deux personnages – haut en couleurs – en situation. Car si la misophonie est difficile à vivre, c’est aussi difficile à faire subir. C’est évidemment raconté sous forme de comédie. Mais c’est aussi documenté et tout ce qu’il y a dans le livre est vrai. 

Être comédien et misophone, comment le vivez-vous ? Et quelle solution y a-t-il pour ne pas en souffrir ? 

La misophonie ne concerne que certains bruits. Ces petits bruits sournois et répétés du quotidien qui peuvent vous pourrir la vie. La complexité de cette pathologie c’est la redondance. Avec mon métier, j’ai la chance ne pas être toujours avec les mêmes personnes, contrairement à ceux qui travaillent en open-space avec les mêmes collègues depuis trente ans et qui doivent subir les bruits de stylos et autres. Me concernant, j’ai essayé l’hypnose, ça n’a pas marché. J’ai aussi vu des thérapeutes pour comprendre, parce qu’il y a quelque chose qui fascine dans cette pathologie. 

Dans la série Fais pas ci, fais pas ça, vous jouez le rôle d’un papa cool. Est-ce que Bruno Salomone est cool dans la vie ? 

Je suis un être humain. Donc je suis cool si on l’est avec moi, sinon je ne le suis pas.

Y aura-t-il une suite de Fais pas ci, fais pas ça ?

Ce n’est pas prévu. Il y a eu 9 saisons, c’est pas mal déjà. 

Et concernant les Nous Ç Nous, un come-back est-il envisageable ? 

On a refait un téléfilm, Incroyable show, dans lequel il y avait tout le monde. Mais il a été diffusé sur une petite chaîne. Le plus important est d’avoir fait les choses par envie et désir. Nous sommes liés à vie avec les Nous Ç Nous.

Vous êtes drôle et médiatique, mais on ne vous voit pas dans des télés réalités qui réunissent des célébrités. Y a t-il une raison ? 

Je n’aime pas me faire ridiculiser. Sinon, j’écris mon propre rôle pour ça. Ces émissions réduisent l’humain à un drôle d’état. Je n’arrive même pas à comprendre comment des gens peuvent regarder.

Y a-t-il un moment phare dans votre carrière ?

Il y en a tellement. Mais je dirais quand j’ai joué mon spectacle à l’Olympia.

Et un regret ou un manque ?

Aucun. L’avantage, c’est que j’écris, donc je propose à moi-même ce que je veux jouer.

Quelle est votre actualité ?

Il y a mon nouveau spectacle Le show du futur. Une histoire qui a lieu dans une émission de télé avec un animateur mégalo, entouré de chroniqueurs. La tournée commence en septembre. Et puis il y a la sortie, le 21 août, du film Ma famille et le loup, dans lequel je joue.

INTERVIEW (sans bruits) avec Bruno Salomone

Mer ou montagne pour les vacances ?

Les deux… Du coup la Corse c’est bien.

Vacances en famille ou entre amis ?

Entre amis pour le besoin de folie.

Farniente ou activités ?

J’alterne, car si je ne fais rien, je m’ennuie. 

À la plage, lecture ou châteaux de sable ?

Et bien depuis quelque temps, j’aime bien lire dès que je suis en contact avec l’eau.

Son des vagues ou son des mouettes ?

L’un va avec l’autre. En tous cas, je suis plus mouettes que goélands.

Vacances façon Ducobu ou Petit Nicolas ?

Ducobu, le personnage que je joue dedans y est très sympa. Et puis je n’ai pas vu Les vacances du Petit Nicolas.

Burger… quiz (Ndlr : Bruno Salomone y est la voix off) ou jambon beurre ?

Plutôt salade, genre tomates mozzarella.

Restaurant ou barbecue ?

J’alterne, même s’il est difficile d’emmener un barbecue en vacances.

Bronzage naturel ou UV ?

Naturel. Obligé avec mes origines siciliennes. Et puis les UV c’est cancérigène. Pour un film on m’avait demandé d’en faire, j’ai refusé.

Glaces ou gaufres ?

J’ai découvert la fusion glace pistache noisette. Un double cornet. J’adore. Et c’est encore mieux s’il y a des éclats d’amandes ou de cacahuètes grillées dessus.

Pour le style, c’est bob pantacourt et claquettes chaussettes ou casquette tongs et short ?

Bob et pantacourt c’est sûr que non. Mais je suis plutôt maillot de bain et pieds nus. 

error: Contenu protégé. Contactez-nous pour l\'utiliser.