La halle aux poissons de Trouville-sur-Mer | IMMO-PATRIMOINE

La Halle aux poissons, l’emblème de Trouville-sur-Mer !

C’est tout simplement l’emblème de Trouville. On parle de la halle aux poissons bien sûr. Elle trône là, sur les quais Fernand Moureaux depuis plus de huit décennies. Pas une carte postale sans elle. Pas un touriste ne passe à côté sans la prendre en photo. Il faut dire que la bâtisse en impose. Elle a fière allure avec son style néo-normand signé de l’architecte trouvillais Maurice Vincent, épaulé de ses confrères Marcel Davy et Maurice Halley. En 1936, deux ans seulement après avoir été élu maire de la ville, Fernand Moureaux pose la première pierre de cet édifice de 700m2 destiné à redonner à Trouville son caractère de village de pêcheurs, en accueillant un grand nombre de poissonneries. Une partie de son architecture a été inspirée de la Lieutenance à Honfleur, à l’image de l’entrée de la criée et l’échauguette. Et bien que sa façade soit constituée par endroits de faux pans de bois, il n’en reste pas moins que la halle est remarquable. Ce qui lui valu d’être inscrite aux Monuments Historiques en 1992. En 2006, un incendie ravage l’édifice. Un véritable drame pour la ville, ses habitants et les touristes. Très attaché au lieu, l’animateur et trouvillais de cœur Antoine de Caunes organise alors une vente aux enchères. Les fonds récoltés viennent en aide aux salariés des poissonneries et contribuent à la reconstruction de la halle. Aujourd’hui, quatorze ans après, la bâtisse a retrouvé sa superbe et n’a gardé aucune trace de cette tragédie, faisant de nouveau la fierté de Trouville. 

error: Contenu protégé. Contactez-nous pour l\'utiliser.