Le Père noël est-il (vraiment) une ordure ? “Une (parenthèse) avec”

Le Père noël est-il (vraiment) une ordure ?

 

Hohoho… Vous ne pourrez pas le louper. Le vieillard le plus célèbre de la planète est de retour après onze mois d’hibernation. Qu’il fasse rire ou pleurer, le Père Noël est toujours très attendu des enfants. Il faut dire qu’il se déplace rarement la hotte vide. Avant d’entamer sa grande distribution de cadeaux, il a accepté de se confier en exclusivité à La Gazette fleurie. Des confidences parfois étonnantes pour ce vieux bonhomme encore bien alerte.

Père Noël…

Le mois fatidique est arrivé. Comment vous sentez-vous ?

En pleine forme ! C’est l’avantage d’un métier avec onze mois de congés payés, on a le temps de se reposer. 

Quel est le plus compliqué à gérer pour vous en décembre ?

Rentrer dans mon pantalon ! J’ai perdu beaucoup trop de poids, à force de manger de la papaye et des noix de coco dans des îles paradisiaques. Je suis donc au régime forcé pour retrouver ma célèbre bedaine. Mon secret pour ça, c’est le fromage, sous toutes ses formes, et la bière.

Faut-il une condition physique particulière pour assurer la charge de travail du mois de décembre ? 

Depuis que je fais une partie de mes livraisons par drone c’est franchement moins éprouvant. Sauf pour les rennes et les lutins. Pour eux ça ne change rien. Vous êtes sûr de ne pas être l’inspection du travail ?

Avez-vous reçu beaucoup de courrier ? Avez-vous eu le temps de tout lire ?

Environ 1,3 million rien que pour la France. Les lutins se chargent de trier, classer et synthétiser les demandes. Mais aujourd’hui de plus en plus de listes de cadeaux se font par Instagram ou Snapchat. 

On va vous voir partout et parfois, avec des tenues différentes, expliquez-nous pourquoi ?

C’est une question de respect des coutumes locales : on s’adapte aux différentes régions, au goût des gens. Il faut que tout le monde puisse m’identifier au premier coup d’œil !

Avez-vous des moments particuliers dont vous vous souvenez plus que d’autres ?

Oui, une fois j’ai livré les cadeaux dans une maison où la tradition de Noël consistait à organiser une soirée échangiste avec les voisins. Donc par respect des coutumes locales….. enfin bref.

Quel est votre secret pour ne jamais vieillir ?

Onze mois de congés payés. Et le fromage.

On sait que vous êtes entouré de lutins. Quel genre de patron êtes-vous avec eux ?

Ah mais vous êtes vraiment l’inspection du travail en fait ?

Écoutez, je pense que vous ne trouverez plus grand monde pour se plaindre. Tous les lutins travaillent aujourd’hui dans un climat social apaisé et avec comme unique objectif la croissance de l’entreprise.

Et les rennes dans tout ça, comment vont-ils ?

Oh vous savez les rennes… Tant qu’il reste de l’herbe à brouter ils se portent bien. 

Ici et là, on vous verra arriver en voiture, en calèche, en camion de pompier, en bateau et parfois même en hélicoptère. Quel est votre moyen de locomotion préféré ? 

Le transport aérien c’est quand même le top du top. Mais quitte à voler, j’aime autant le faire avec les rennes. L’hélico ça pollue et ça fait du bruit. Sans compter qu’une fois les hélices ont coupé mon pompon.

Finalement, avec les rennes, vous avez été écolo bien avant tout le monde ? 

Oui on peut dire ça, d’autant que je trie systématiquement mes canettes de bière. Après il faut bien reconnaître que les cadeaux que je transporte par milliers pour ne pas oublier vos petits souliers ne sont pas toujours ce qu’il y a de plus écolo…

Après Noël, et en attendant celui de 2020, qu’allez-vous faire ? Quel est votre programme de l’année ?

Le 1er janvier au matin, je range les bottes et je sors les tongs. Cette année, direction les Seychelles ! Retour prévu en Laponie en novembre 2020.

Votre barbe est toujours impeccable et toujours aussi blanche depuis toutes ces années. Comment faites-vous pour cela ?

Avouez que ça change des barbichettes de trois jours portées par vos hipsters hein ! C’est que nous avons d’excellents barbiers dans le Grand Nord !

Vous nous avez parlé de vacances aux Seychelles. Mais pourriez-vous imaginer séjourner en Normandie quand vous ne travaillez pas ?

J’avoue avoir un petit faible pour les spécialités locales liquides… Et puis c’est sur la route des Seychelles, alors ma foi, pourquoi pas fêter par chez vous la Saint-Sylvestre !

Et enfin, un dernier mot pour les lecteurs de La Gazette fleurie ?

Hum, oui, vous savez les temps sont difficiles… IBAN : FR73 4548 5284 4655 7585 132

Père Noël, vous êtes plutôt…

Vous êtes plutôt verre de lait ou verre de vin de chaud ?

Le lait c’est bon, mais ça ne réchauffe pas. 

Clémentine ou tablette de chocolat ?

Tablette de chocolat : à défaut de les avoir sur le ventre, elles sont dans mon ventre. 

Selfie ou photo classique ?

Ça dépend combien vous êtes prêt à mettre ?

Calèche avec chevaux ou traîneau avec rennes ?

La réponse est simple et pragmatique : quand un cheval fait ses besoins sur la route, ça fait splash en tombant au sol et ça salit mon manteau écarlate. Quand un renne fait ses besoins dans le ciel, ça fait peut-être splash, mais pas sur moi ! Donc sans hésiter les rennes, parce qu’ils savent voler, eux. 

Passage par la cheminée ou par la porte d’entrée ?

Si vous habitez un manoir avec une cheminée de trois mètres de large, pas de problème. Mais les inserts j’ai déjà tenté : ça passe pas au niveau du bas-mollet.

Lettre manuelle ou lettre écrite à l’ordinateur ?

Peut impaurte mé par pitiai sen fotes daurtografe.

Côté chanson, Petit Papa Noël ou Mon Beau Sapin ?

Euh, alors moi en fait je suis plutôt AC-DC… Mais s’il fallait vraiment choisir… je dirais plutôt Petit papa Noël, au moins ça caresse mon égocentrisme.

Pour la tournée, avec ou sans neige ?

Je ne travaille jamais en étant drogué !! Ah… vous parliez peut-être de la neige qui tombe du ciel ?

error: Contenu protégé. Contactez-nous pour l\'utiliser.