Le Prieuré Boutefol à Surville dans “Immo-Patrimoine”

Le prieuré boutefol à Surville : une charmante maison d’hôtes en dehors du temps

La Gazette fleurie vous emmène aujourd’hui découvrir une maison d’hôtes pleine de charme à deux pas de Pont-l’Évêque. L’entrée du domaine se fait par une allée privée qui, en quelques mètres, vous fait sortir du monde réel pour vous transporter dans un havre de paix, à la fois bucolique et authentique.

Au pied de la grande demeure nous attend la maîtresse des lieux : Laetitia Colin. La propriété de 3 hectares est l’héritière d’une exploitation agricole et cidricole autrefois plus étendue. Au XVIIe siècle se trouvait ici un prieuré, tombé à l’abandon au cours des siècles suivants. Le domaine est racheté en 1922 par le marquis de Boutefol, décédé en 1968 et bien connu de ses contemporains. Ce personnage très grand et truculent a la particularité d’être passionné par les attelages. À l’heure où l’automobile est en plein essor, il fait construire les écuries face à l’ancien prieuré ainsi qu’un rond de longe pour détendre les chevaux avant de les atteler. Parallèlement, il restaure la maison pour lui donner l’apparence qu’on lui connaît aujourd’hui. De la construction originale, il reste la monumentale cheminée du salon, le dallage de l’entrée et les doubles portes en bois qui ferment le salon et la salle. 

Parisiens d’origine, Laetitia et son mari Bernard
tombent sous le charme des lieux, qu’ils achètent en 1988 : « on avait 30 ans, on n’a pas réalisé que c’était une telle charge de restaurer et d’entretenir une maison comme ça. Il a donc fallu trouver une solution pour pouvoir garder cette maison qu’on adorait. » Voilà comment en avril 1998 ouvre Le Prieuré de Boutefol et ses chambres d’hôtes : « nous avons eu la chance d’ouvrir au moment où le tourisme a pris un formidable élan. Il y avait encore peu de chambres d’hôtes, et c’étaient pour beaucoup des chambres chez l’habitant plus que des chambres de charme. Donc ça a très vite marché. » Pour rendre possible l’activité, Laetitia et Bernard restaurent les écuries, à l’abandon depuis des années : « au rez-de-chaussé il y avait un grand hall pour les calèches et à l’étage un grenier à foin et 6 petits logements. Il n’y avait pas de sanitaire, ni de chauffage. Heureusement il y avait un point d’eau et une ligne électrique. » 

Dans ce bâtiment pour le moins spartiate, les heureux propriétaires créent trois chambres à l’ambiance chaleureuse. Ici la toile de Jouy est reine et on se sent vite transporté dans un univers très proustien, où un bourgeois du début XXe siècle ne serait guère dépaysé. Une attention particulière est portée au linge avec des serviettes brodées à la main par l’hôte et des draps en lin brodés hérités de son arrière-grand-mère. 

Après une bonne nuit de repos, les vacanciers prennent leur petit-déjeuner dans la salle à manger de la maison et ont ainsi l’occasion de découvrir les lieux. Avant cela, Laetitia est allée chercher comme tous les matins le pain frais à Pont-l’Évêque. Suffisamment pour permettre à ses invités de déguster les 18 sortes de confitures maison !

Commence alors le meilleur moment de la journée pour Laetitia : « je m’installe toujours au petit-déjeuner avec les clients. Les échanges sont passionnants. On rencontre des gens du monde entier, de tous les métiers. C’est très éclectique ! » De Pâques à fin septembre les chambres sont bien souvent occupées par une clientèle étrangère : « beaucoup de Belges et de Hollandais, peu d’Américains car ils restent plus près des plages du Débarquement. Et aucun Anglais. Cela peut paraître étonnant car c’est eux qui ont inventé le B&B, mais les Britanniques vivent en réseau, et vont donc dans des établissements tenus par des concitoyens. » Cerise sur le gâteau : Bernard est quant à lui passionné par les voitures anciennes, et une partie de sa collection est visible depuis le hall d’entrée des chambres. Effet garanti ! Il ne vous reste qu’à vous rendre sur leur site Internet : www.prieureboutefol.com et à réserver une nuit dans ce lieu hors du commun !

Infos pratiques

www.prieureboutefol.com

error: Contenu protégé. Contactez-nous pour l\'utiliser.