Yann-Olivier Bricombert dans “Immo-Patrimoine”

Trouville-sur-Mer : du journalisme local à l’immobilier international, l’itinéraire hors norme de Yann-Olivier Bricombert

Yann-Olivier Bricombert n’a pas toujours été l’expert en investissement immobilier qu’il est aujourd’hui. Parti de sa Martinique chérie, il rejoint la Normandie en tant que journaliste avant de se lancer dans une autre de ses nombreuses passions : l’immobilier. Parti de rien, le Trouvillais a monté sa propre marque et propose à ses clients investisseurs des services d’exception.

Vous étiez journaliste avant de vous lancer dans l’investissement ?

Exactement, j’étais journaliste pendant une douzaine d’années. J’ai fait plusieurs rédactions, mais celle où j’ai le plus travaillé est Ouest-France. J’étais en poste à Deauville, j’étais ensuite reporter régional, j’ai aussi encadré une dizaine de journalistes. J’ai eu plusieurs postes à responsabilités dans ce secteur.

Vous êtes basé à Trouville-sur-Mer, quel lien avez-vous avec la ville et la Côte Fleurie ?

Oui je suis basé à Trouville, même si on dépasse très largement les frontières de la Normandie. Ce lien est essentiel ! C’est à Trouville que j’ai acheté mon premier studio, en 2014. Je me suis implanté ici, j’y ai tous mes amis. Ma deuxième maison après la Martinique est la Côte Fleurie.

Comment est né ce projet d’investissement ?

En 2014, j’ai commencé à m’intéresser à l’investissement, à titre personnel d’abord parce que je voulais me construire un patrimoine et avoir cette liberté géographique d’être auprès de ceux qui me sont chers, parce que ma famille est en Martinique. Mais cela demandait d’avoir des sources de revenus différentes. C’est à ce moment que j’ai vraiment commencé à me documenter. C’est de là qu’est venue ma seconde passion pour l’investissement et l’immobilier. Ce qui était au départ purement personnel, est devenu un service premium et nous sommes aujourd’hui 7 à y travailler à l’international.

Quel est le principe de votre marque ?

On permet aux personnes qui désirent faire un investissement locatif, de le faire sans se soucier de rien puisqu’on s’occupe de tout de A à Z, de la recherche de bien jusqu’à la mise en location. Ce qui prend le plus de temps et d’énergie c’est de faire les visites, de constituer les dossiers, faire les études de rentabilité, suivre les travaux… Ces joies de toute personne qui fait un achat immobilier. On permet à nos investisseurs de se décharger de ces corvées. Dans un deuxième temps, on ne choisit que des investissements qui sont très rentables. On les fait financer par des banques, donc l’investisseur n’a rien à mettre de sa poche outre les honoraires.

MC

 

error: Contenu protégé. Contactez-nous pour l\'utiliser.